Vous êtes ici : Sites colloques / Colloque Écritures créatives / Axe 3 : Anthropologie et développement personnel

Anthropologie et développement personnel

Les travaux d’Élisabeth Bing ont eu le mérite d’éclairer la charge affective du mot. Selon elle, le mot écrit est notre chair, il est fragile, sensible et immensément puissant. Il est capable de contenir notre vie même.

Si l’écriture révèle la personne et la clarifie, comment le fait-elle et par quels mécanismes ? Comment les formations contemporaines prennent-elles en compte les dimensions de connaissance et de développement personnel, de catharsis qu’engendre l’écriture créative, avec quels objectifs ? Peut-on imaginer des croisements féconds entre disciplines ? Entre écriture et formation ? Écriture et insertion ? Quels déplacements s’effectuent dans le champ des représentations ? Quels sont les fondements théoriques, anthropologiques de ces approches ? Les écritures créatives amènent-elles à des changements de point de vue conceptuel et émotionnel (exploration du langage métaphorique et symbolique, harmonisation de la pensée rationnelle et intuitive…) ?